Musique acousmatique

© « la forêt regarde et écoute » de Claudio Parmiggiani

Écoutez mes compositions acousmatiques:

 

                    Rester en Marge

 

                 Eclipse de Lune

 

Intimmensité II

Installation sonore pour une grotte et un rocher.

Bourgogne avril 2019

                   Oracle suspendu

                     Un vide aurait fait la soudure

Composition pour violoncelle et partie acousmatique. 2017

https://soundcloud.com/ulieondor/un-vide-aurait-fait-la-soudure-record-live-creation-vitry-2017

Julie Mondor 4

 

© Maria Astrid Meseguer Paredes

                              Astre de la gorge:

 

                           Effractée

  P1020854

               Discours amoureux (extrait du ballet de la nuit)

http://octandre-asso.org/ecouter/capsule-acousmatique-n17-julie-mondor/

 

 

J’intègre en sept 2013 Le studio de composition de musique acousmatique du  CRD de Pantin, sous la direction de C.Groult, Marco Marini et Jonathan Prager. Je sors diplômé en Juin 2016. Je poursuit ma recherche auprès de P.Mion.

Le studio d’électroacoustique de Pantin a été fondé en 1972 par Fernand Vandenbogaerde dans le cadre du conservatoire expérimental de Pantin crée par Michel Decoust. En 1980, sous la direction de Sergio Ortega, le studio est passé aux mains de Steve Srawley. En 1990, Christine Groult en a repris la responsabilité.

Capture d’écran 2014-07-10 à 16.07.05

 

 

Musique acousmatique par F.Bayle:

Il n’est pas inutile de revenir sur ce qui fonde ainsi les principe de la musique acousmatique, et dont l’originalité est parfois mal perçue lorsqu’on voudrait la réduire au bric à brac des bruits ou à une gestique sonore primitive et anecdotique.

C’est le concept spatial de forme qui se révèle avec toutes ses conséquences : l’état du « paysage morphologique » du matériaux sonore, son déploiement spatiodynamique, ses réactions aux contraintes, et aussi ses caractéristiques phénoménologiques d’identification et de reconnaissance, de perte et de métamorphose, dans la conscience de l’audition.

Capture d’écran 2014-07-10 à 16.07.53

L’expérience électro-acoustique débouche sur une langue inconnue, où l’intention et le sens projetés remontent de leur immersion dans le réel sonore. Alors au rythme des syllabes de la langue inconnue , bat le pouls d’une vie des formes en mouvement.

Le contact s’établit en en de-ça de la découverte du sens, dans le fonctionnement même et son dynamisme. Le contenu est mis en réserve, pour que la question se pose en termes de production.

Une acousmonie….serait l’écoute accordée aux mondes qui nous sont inconnus, et dont nous sépare seulement l’épaisseur virtuelle d’une membrane vibrante.

 

Laisser un commentaire