Mon terroir d’origine ?

AOC musique classique ; instrument : violoncelle.

Et pourtant…

Ma recherche et ma curiosité sur le langage (musicale et autre) m’accompagne depuis finalement longtemps de façons multiples  comme le montre mon parcours atypique.

J’ai exploré  la musique contemporaine avec des créations, c’était une manière d’être en contact direct avec le compositeur et de proposer une interprétation vierge. Puis, je me suis intéressé à la musique baroque où l’improvisation, la recherche et la rhétorique ont une grande place, et elle m’a permis de réintroduire le corps (dansé) et un autre rapport physique à l’instrument, beaucoup plus libre et mobile. Dans le désir d’avoir une vision de la musique baroque non pas venant d’une culture du XIXe, mais surgissant des époques antérieures, je me suis lancé dans un cursus durant trois ans « d’écriture et contrepoint médiévale » ou j’ai pratiqué, déchiffré les manuscrits de la période  grégorienne à G. de Machaut (XVe).

Parallèlement j’ai toujours eu un goût pour les musiques du monde et leurs manières de créer le silence, la tension et l’émotion et plus particulièrement le « Dhrupad » style d’Inde du Nord en suivant  des cours et des concerts avec mon maître U.S.Dagar depuis 2001.

Puis-je  garder mon label AOC….après tous ces « détours » !

 

Laisser un commentaire