[TAïTEUL]

 https://www.youtube.com/watch?v=SyzaR_cTdbw

Acrobate, jongleur , musicienne: trois personnages aux prises avec la mémoire, ses défaillances, ses pièges, ses fuites, ses télescopages. des jeux incontrôlable menacent leur intégrité physique et mentale,la délicate économie de leurs relations, peuplée par le spectre de l’isolement.

Zagreb. Cirkusa« Ils sont à la merci d’une double menace: le fonctionnement compulsif et obsessionnel d’une inflation de mémoire, le vide vertigineux que secrète son absence angoissante.

Dans cette histoire individuelle et collective, Taïteul réussit à combiner des moments de gravité sensuelle, des éclats d’intelligence et de rythme, du rire grinçant, du lyrisme ébouriffant. Comme partout où elle s’est produit, la compagnie  » La Scabreuse » vient traquer les tabous, les clichés, les fragilités d’une époque qui conjugue la prolifération de commémorations et le retour de l’aphasie. Ces deux figures se côtoient dans un choc à la fois pulsionnel et cérébral, souligné par une musique qui se cherche sans cesse, une gestuelle du cirque qui  traque pas à pas sa beauté envoutante. Il faut écrire, retrouver la trace, jusque sur le corps de l’artiste… » P.Hanse

Zagreb. Cirkusa

 

texte raduction allemande

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’Atelier du Plateau:

 

 

Avec les 19 étudiants de l’ESAC:

majorette Zagreb

st agil

 

 

 

 

 

A Meyrin (Suisse)

 

Helsinki

© B.Pougeoise

© B.Pougeoise

 

 

 

 

 

 

 

 

Subtopia Cirkusa Suède

Laisser un commentaire